Remèdes naturels - La chirurgie des varices des membres inférieurs

Posted on

Souvent sans symptômes, la stagnation du sang dans les membres inférieurs peut néanmoins favoriser l’apparition de complications.

L’immense majorité des varices sont observées au niveau des jambes et des cuisses. Malheureusement, le risque de varices augmente avec l’âge. Varices: risque de thrombose Les varices ne sont pas les seules conséquences visibles d’une insuffisance veineuse. Les ulcères veineux de jambe sont une complication des varices, auquel cas on les appelle “ulcères variqueux”, ou peuvent faire suite à une phlébite. Il s’agit d’une plaie qui peut être douloureuse, de taille variable mais souvent de plusieurs centimètres et suintante, ce qui expose au risque d’infection. Le médecin posera aisément le diagnostic en examinant la jambe : la présence de varices et les lésions marrons autour de l’ulcère signent son origine veineuse. Les varices se développent le plus souvent au niveau des jambes, mais également sur les cuisses. Les varices des membres inférieurs correspondent à des dilatations anormales de veines situées à la superficie des membres inférieurs. Elles sont fréquemment rencontrées dans la maladie appelée chronique et peuvent être dues à plusieurs mécanismes.

La gestion de la récidive après chirurgie des varices des membres inférieurs : chirurgie ou sclérothérapie

  • Traitement local : application de compresses tièdes sur la zone atteinte plusieurs fois par jour.
  • Le repos est indispensable.
  • Elévation de la jambe.
  • Un traitement anti-inflammatoires permet de soulager les douleurs.

Cela provoque une accumulation du sang dans les veines les plus atteintes et l’apparition de varices.

Certains facteurs augmentent le risque de développer des varices des membres inférieurs, notamment : la chaleur, la sédentarité, une , une station debout prolongée et une mauvaise circulation sanguine. La grossesse augmente la dilatation veineuse et la pression des veines des membres inférieurs. Le risque de voir apparaître des varices s’aggrave en cas de . Les symptômes des varices des membres inférieurs sont : L’intensité des manifestations n’est pas toujours proportionnelle à la taille des varices. Les varices peuvent se développer à un autre endroit : Le diagnostic des varices des membres inférieurs, est posé suite à un examen physique. Les moyens de contention exercent une pression sur la jambe au niveau des veines superficielles, empêchent l’accumulation de sang dans les veines et facilitent ainsi le retour veineux. Consulter un médecin afind’être examiné, d’envisager des examens complémentaires, comme un echo-doppler par exemple, un traitement local et de surveiller les risques d’apparition d’une phlébite. Une embolie pulmonaire est considérée comme une urgence en raisons des risques mortels qu’elle peut entrainer. Pour prévenir l’apparition de varices sur les membres inférieurs, il faut éviter la sédentarité, et pratiquer une activité physique, ne serait-ce que la marche.

La chirurgie des varices des membres inférieurs

  • Elles se forment au niveau des vaisseaux sanguins superficiels.
  • Elles ne représentent que peu de risques de complications graves.

La natation et le vélo, sont particulièrement indiqués pour prévenir les varices car ils sollicitent les jambes.

Un vol en avion, surtout s’il s’agit d’un vol long courrier représente un risque chez les personnes qui présentent des varices. Publi-information Jambes lourdes, varices, troubles circulatoires… derrière ces symptômes le plus souvent douloureux se cache une véritable pathologie : l’insuffisance veineuse. La maladie veineuse ou insuffisance veineuse est caractérisée par une altération des valvules, sortes de petits clapets qui empêchent normalement le sang de redescendre dans les jambes. Lorsque ces valvules ne sont plus étanches, le sang reflue vers le bas et notamment dans les petites veines, on parle alors de stase veineuse. Les fourmillements ou les lourdeurs dans les jambes sont les signes caractéristiques d’une insuffisance veineuse. Dans le cas des varices, les veines touchées sont inesthétiques, caractérisées par un cordon bleu, visible à la surface de la peau. Avoir un parent variqueux augmente de 45 % le risque d’avoir soi-même des varices (25 % pour les garçons, 60 % pour les filles). Autre facteur de risque : l’excès de poids qui va entraîner plus de pression sur les jambes et diminuer sensiblement le retour veineux. Piétiner, travailler dans une ambiance chaude et humide, exposent à des risques importants.

Traitement des varices Remède naturel contre les varices Douleurs de varices Chevilles gonflées Varices aux jambes Veines bleues Pourquoi des varices Crampes dans les jambes Soins de varices Maladie évolutive

  • Au niveau de la vulve : on évoque alors une varice vulvaire.
  • Au niveau de l’anus et du rectum : ce sont les hémorroïdes.
  • Au niveau du scrotum : c’est un varicocèle.

(Lire aussi notre article sur les facteurs de risque de la maladie veineuse) En France, un adulte sur trois souffre d’insuffisance veineuse.

Dans certains cas rares mais plus graves, l’insuffisance veineuse peut provoquer une phlébite, c’est-à-dire la formation d’un caillot sanguin au sein d’une veine. S’il se forme dans une veine profonde des jambes, le problème est plus sérieux. Plus rarement, la chirurgie peut être nécessaire pour enlever un caillot formé à l’intérieur de la varice (phlébite superficielle). Lors de la marche en effet, les groupes musculaires des membres inférieurs se relaient de proche en proche pour faciliter la circulation du sang dans les veines. Au niveau des membres inférieurs, les varices sont visibles sous la peau. Outre la sensation de jambes lourdes, l’insuffisance veineuse peut évoluer vers des complications plus graves. Des inesthétiques varices aux risques de phlébite, Doctissimo fait le point sur ces problèmes essentiellement féminins. Les veines superficielles (au-dessus des muscles) sont disposées en 2 plans qui incluent les veines situées dans la peau et celles situées sous la peau (dans la graisse). Au contraire, lorsque l’on est en position debout ou assise, les veines des membres inférieurs sont au dessous du niveau du cœur.

Phlébite, thrombose veineuse profonde et superficielle des membres inférieurs

Il y a une atteinte de la paroi veineuse elle-même, une atteinte strictement limitée aux veines superficielles des membres inférieurs.

La fermeture valvulaire n’étant plus hermétique, le sang veineux des membres inférieurs reflue vers le bas, à contre-courant. Ils sont en quelque sorte des routes pour poids lourds et la circulation y est plus lente que dans les veines. Depuis les membres inférieurs, les canaux lymphatiques montent vers le thorax et le cœur, comme les veines des membres inférieurs et en suivant la même direction. Quels sont les facteurs de risque de l’insuffisance veineuse ? On pourrait ajouter, afin de résumer simplement les facteurs de risques de la maladie variqueuse, que celle-ci est plus fréquente : De plus, l’utérus gravide, de par son volume, exerce une compression sur les vaisseaux du petit bassin, ce qui freine le retour veineux des membres inférieurs. Après le traitement d’une varice : Le sang remonte normalement dans les 77 autres veines normales. Enfin, l’anesthésie comportant toujours des risques, un incident peut être possible. Le principal risque après cette intervention est de faire une phlébite qui peut engendrer une embolie pulmonaire.

Dans la phlébite superficielle, le caillot se forme dans des veines superficielles de la jambe, juste sous la peau.

C’est une forme bénigne de thrombose, qui peut être soignée à la maison, mais il faut toujours se méfier car peut s’y associer une thrombose veineuse profonde, plus grave. Sans prévention, ni traitements, les varices enflent, deviennent plus tortueuses, se propagent et se multiplient : le risque de complications graves augmente. Les symptômes s’intensifient et peuvent devenir permanents : Lorsque les varices se compliquent, des problèmes de peau peuvent apparaître : La rupture de varices est un risque omniprésent. Cependant, les  varices aux jambes sont les plus concernées par ce risque, car elles supportent beaucoup de pression et peuvent être agressées de l’extérieur. Le risque de phlébite ou de caillot est une complication grave des varices. - la complication chronique, sur quinze ans, vingt ans, vingt cinq ans d’évolution de varices, le risque d’apparition de troubles trophiques. Donc, complication aiguë : thrombose veineuse superficielles avec risque d’embolie pulmonaire, et complication chronique: ulcère de jambes. Les suites opératoires sont habituellement simples, nécessitant quelques médicaments contre la douleur, une contention post opératoire de courte durée et une prévention du risque de veineuse. Quand les veines des membres sont

la présence de Varices dans les Membres Inférieurs.

de varices se plaignent au sujet de la douleur aux membres inférieures Une varice correspond à la dilatation permanente d’une veine superficielle au niveau des membres inférieurs. Les varices, qui peuvent être traitées si elles gênent le patient, peuvent être les séquelles d’une thrombose veineuse profonde. La veine peut alors être très endommagée par la présence du caillot et évoluer plus facilement vers un ulcère variqueux. Elle peut être : Opérations pour récidives de varices : Les complications cutanées et les troubles de la cicatrisation sont plus fréquents. Les risques de lymphorrhée sont plus fréquents au niveau des reprises au pli de l’aine lorsqu’on réopère au niveau de la veine grande saphène. Les risques de troubles sensitifs sont plus fréquents dans les reprises de la fosse poplitée (derrière le genou) au niveau de la veine petite saphène. De plus après traitement des varices, il réduit le risque de récidive. La compression est par contre contre-indiquée en cas de maladie artérielle sévère des membres inférieurs.

Les varices situées sur les branches sont traitées dans le même temps ou secondairement par ablation chirurgicale (voir phlébectomies) ou par sclérose.

Les complications sont le plus souvent mineures (douleurs, hématomes) et le risque de reperméabilisation est inférieur à 10% à 2 ans. Les varices sont une affection peu esthétique des veines, surtout au niveau des jambes. En règle général, l’apparition des varices n’est pas dangereuse, mais peut entraîner une complication grave qui est la thrombose veineuse profonde. Les varices sont des dilatations pathologiques des veines superficielles (généralement aux jambes), dues à un mauvais fonctionnement des valvules. Afin de lutter contre la gravité, les veines des jambes sont munies de valvules qui empêchent le sang de refluer vers le bas, à cause de la gravité. Les varices sont non seulement visibles et peu esthétiques, mais de plus, elles provoquent des troubles tels que lourdeur dans les jambes (jambes lourdes), douleurs, chevilles enflées. La stagnation du sang dans les veines peut entraîner la formation d’un caillot sanguin, lequel peut provoquer la formation de thrombose. Les varices concernent bien plus souvent les femmes que les hommes, elles sont 4 fois plus fréquentes chez la femme que chez l’homme. Près d’une femme sur deux serait concernée une fois ou l’autre par des problèmes d’insuffisance veineuse (varices, jambes lourdes,…).

Lorsque les valvules sont défectueuses, il y a stagnation et accumulation de sang dans les jambes et formation de varices.

Les valvules peuvent être défectueuses et n’arrivent plus à empêcher le reflux sanguin dans les jambes. Tous ces facteurs entraînent une accumulation de sang dans les jambes et l’apparition des varices. Les femmes sont particulièrement touchées par cette affection (comme on l’a vu dans la rubrique Epidémiologie quatre fois plus que les hommes). Ces changements dans la circulation sanguine ont pour objectif d’aider au développement du foetus, mais cela peut aussi affecter les veines qui deviennent plus larges et moins solides. Ainsi, il y a stagnation et accumulation de sang dans les veines et apparition de varices. Dans les cas plus graves, la mauvaise circulation sanguine provoque une altération de la peau des jambes. Lorsque les varices sont mal soignées, des lésions de la peau de la jambe peuvent apparaître. Ainsi, lors de la survenue de varices, surtout douloureuses, le médecin doit d’abord exclure les risques de thrombose veineuse profonde, pouvant être dangereuse pour la vie du patient. En ce qui concerne les ulcères variqueux, leur prise prise en charge est également importante, car ils sont difficiles à soigner et peuvent représenter un risque d’infection.

Crédits photos : Fotolia.com L’insuffisance veineuse chronique des membres inférieurs est une des affections les plus fréquentes dans les pays industrialisés.

Le sang circulant dans les veines des membres inférieurs présente des difficultés à remonter vers le cœur. La thrombose veineuse profonde est caractérisée par la formation et le développement d’un caillot sanguin (thrombus) dans une veine importante des membres inférieurs. Lorsque nous sommes debout, nos membres inférieurs sont fortement sollicités pour supporter le poids de notre corps. Selon l’étude de Framingham, les personnes en surpoids avec un IMC situé entre 25 et 27 ont un risque plus élevé (+ 29%) de développer des varices3. Le manque d’activité et l’inactivité physique augmentent les risques d’insuffisance veineuse. Certains métiers En raison de la force gravitationnelle, la position verticale, c’est-à-dire le fait de se tenir debout, favorise la stagnation du sang dans les membres inférieurs. Certains métiers impliquant une position verticale prolongée comme le métier de serveur, de cuisinier, de coiffeur ou d’infirmier augmentent le risque d’insuffisance veineuse. Ces varices ne jouent plus leur rôle dans la circulation sanguine, le sang stagne à l’intérieur et provoque une hyperpression qui endommage les tissus avoisinants. Par sa polyvalence, la sclérothérapie est, de très loin, la technique de traitement des varices la plus utilisée (plusieurs millions de séances par an sont pratiquées en France). Le phlébologue peut donc être amené à réinjecter même dans des veines qui ont déjà été traitées quelques années auparavant.